Vous êtes ici

"Grammaire descriptive de la langue des signes française"

2018-2019
Évènements avec les partenaires
Intervention de Agnès Millet.
Présentation de l’ouvrage : « Grammaire descriptive de la langue des signes française  – Dynamiques iconiques et linguistique générale »
 
Suite à la conférence organisée en avril 2017 sur les modèles linguistiques de la LSF, l’INJS Paris a désiré poursuivre sur cette thématique en invitant Agnès MILLET à l’occasion de la parution de son ouvrage : « Grammaire descriptive de la langue des signes française ».
La présentation de cet ouvrage permettra de revenir en premier lieu sur les différentes théories linguistiques à l’œuvre depuis de nombreuses années dans les réflexions et les recherches de l’auteure, lui permettant à ce jour de rendre compte du fonctionnement de la langue des signes française. Nous ne manquerons pas à ce propos d’échanger sur l’apport d’une description qui tient compte à la fois du cadre commun à toutes les langues et des aspects spécifiques dont l’analyse exclut le format classique de la linguistique générale. En l’occurrence, « iconicité » et « spatialité », en tant que traits caractéristiques des langues gestuelles, permettent d’apprécier leur génie propre, leur économie singulière et leur dynamique particulière.
Nous aurons aussi à cœur d’aborder l’intérêt fonctionnel de cette grammaire notamment auprès des professionnels dans le cadre de l’enseignement de la LSF mais aussi du français auprès des jeunes sourds. L’exploration et l’explication du fonctionnement linguistique de la LSF constituent des moyens indispensables du point de vue didactique pour développer de nouvelles pratiques permettant de performer l’acquisition des langues en présence.
 
Cette présentation prendra la forme d’une interaction entre Agnès MILLET et Marie-Anne SALLANDRE, professeure à l’Université Paris 8, qui animera par ailleurs les échanges avec le public présent dans la salle.
 
Agnès MILLET : Professeure honoraire de l’Université Grenoble Alpes. Elle a travaillé plus de trente années au sein du laboratoire Lidilem (Linguistique et didactique des Langues étrangères et maternelles). Ses recherches tant en sociolinguistique et didactique qu’en linguistique ont exploré le champ de la surdité. 
 
Marie-Anne SALLANDRE : Professeure de l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Elle mène au sein de l’UFR Sciences du Langage et de l’UMR SFL (Structures Formelles du Langage) des recherches sur les langues des signes et l’acquisition de la LSF.
 

INSCRIPTION