Vous êtes ici

Les Seychelles

Sur le modèle de la convention signée en 2005 avec l’Ile Maurice, une convention de partenariat a été signée en juin 2011 entre le département de l’éducation de l’Etat seychellois, l’Association of People with Hearing Impairement (APHI) et l’INJS de Paris suite à deux missions exploratoires réalisées par Alain GEBERT, professeur de Langue des Signes.
Cette convention prévoit les actions de coopérations suivantes :
 
- Documentation de la Langue des Signes Seychelloise (SSL) et diffusion de cette dernière conformément à la ratification de la convention de l’ONU (Art 24b)    le 30 mars 2007 par le gouvernement seychellois,
 
- Elaboration d’un dictionnaire et des bases d’une grammaire de la SSL,
 
- Reconnaissance officielle de la SSL par le gouvernement seychellois dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine linguistique et de l’encouragement à la    diversité linguistique et culturelle,
 
- Transfert de compétences pédagogiques, techniques et linguistiques en direction de l’APHI dans la perspective de la création d’une école spécialisée,
 
- Appui à la formation d’interprètes en SSL/langues vocales du pays,
 
- Appui au développement de concepts de programmes en SSL pour la télévision seychelloise (SBC) et à leur diffusion,
 
- Appui au développement de l’éducation précoce en SSL,
 
- Appui au développement de l’expression artistique spécifique à la communauté sourde,
 
- Echanges d’élèves.
 
Une convention complémentaire a été signée le 24 octobre 2012 dans le cadre d’un financement obtenu par l’APHI au titre du programme de développement Small Grant Funding (UNDP) de l’ONU. L’objectif de cette convention est la formation initiale d’interprètes LSS/Créole/Anglais/Français et de médiateurs sourds dans le domaine de la justice, afin de faciliter l’accès des citoyens sourds des Seychelles aux Cours de justice, l’exercice et la défense de leurs droits.