Vous êtes ici

Les USA-Hartford

                               
L’année 2013 marque le 25ème anniversaire du jumelage entre l’INJS de Paris et l’American School of the Deaf (ASD) située à Hartford (Connecticut).
 
Une convention conclue en 1988 sous l’impulsion de deux professeurs, Mmes Anna ANDREWS, professeur de français à ASD, et Danièle LEFEVRE, professeur d’anglais à l’INJS, a mis en place entre les deux instituts des échanges linguistiques et culturels qui devaient connaître une traduction concrète dans le cadre d’appariements, de rencontres et d’échanges réciproques. Les axes retenus étaient essentiellement pédagogiques et éducatifs. 
C’est à ce titre que, depuis 1988, un groupe d’élèves sourds, accompagnés de professeurs et d’éducateurs, traversent, chaque année, l’atlantique pour un séjour d’une à deux semaines dans l’école partenaire. Ces séjours sont traditionnellement ponctués de rencontres entre élèves, de visites organisées et de quelques jours passés dans les familles des élèves de l’école qui accueille. L’année suivante, l’échange se fait dans l’autre sens. C’est à chaque fois pour les élèves, une expérience inoubliable de découverte d’une autre culture, d’une autre langue de communication et d’amitié. C’est aussi la découverte d’une histoire commune tout à fait singulière et emblématique.
 
L’implication constante des organisateurs, de la direction des deux établissements et la grande attractivité de ces échanges pour les jeunes élèves sourds ont permis de faire vivre ce partenariat depuis maintenant 25 ans.
L’anniversaire des 10 ans a été commémoré à Hartford en 1998 en présence d’une délégation de l’INJS de Paris. L’anniversaire des 20 ans s’est déroulé à Paris.
 
Les 25 ans ont eu lieu à Hartford au printemps 2014.
 
Ce jumelage se situe dans le cadre d’un lien historique entre les deux établissements depuis la création de l’ASD au début du 19ème siècle. Cette création résulte en effet de la rencontre entre Thomas Hopkins Gallaudet, venu en Europe pour étudier des solutions pour l’éducation des sourds, l’Abbé Sicard, premier directeur de l’INJS de Paris et l’un de ses anciens élèves sourds devenu enseignant, Laurent Clerc.
 
Cette rencontre, qui eut lieu à Londres, fut déterminante puisque Laurent Clerc émigra aux Etats-Unis en 1816 pour créer l’ASD avec Thomas Hopkins Gallaudet. Durant la traversée, ce dernier apprit l’anglais écrit à Laurent Clerc qui lui enseigna la langue des signes française.
Laurent Clerc, né en 1785 et devenu sourd à l’âge de un an suite à un accident, fut placé à l’institut de Paris en 1797. Il est un des principaux représentants de la première génération d’élèves sourds qui accédèrent à l’instruction et à la citoyenneté grâce aux méthodes d’enseignement, basées sur l’usage de la langue des signes, créées par l’Abbé de l’Epée. Il devint professeur à l’âge de vingt ans en 1805.
 
L’émigration de Laurent Clerc, emblématique, ne fut pas un cas unique. Bien au contraire, de nombreux élèves ou professeurs de l’institut de Paris partirent créer des écoles spécialisées en France, en Europe et dans le reste du monde.
 
 
Ces évènements fondateurs ont créé un lien durable entre les deux écoles, même si les options prises dans l’éducation des sourds ont divergé à la fin du XIXème siècle, lorsque la langue des signes fut interdite dans les écoles françaises et européennes.
 
Laurent Clerc demeure un des personnages les plus vénérés par la communauté sourde en France.
 
L’œuvre bâtie à partir de cette rencontre entre deux hommes d’origine différente demeure exceptionnelle et exemplaire.
                                                                                                         

En mai 2015, l'INJS de Paris a accueilli l'équipe de direction de l'école ASD d'Hartford et l'équipe organisatrice du partenariat entre nos deux écoles.                         

                                       

Document(s):